Le moteur refuse de démarrer … que faire ?

Le premier cas de figure à envisager concerne les tentatives de démarrage qui échouent.

Parmi celles-ci se trouve le cas fréquent où le moteur reste coincé au niveau du volant moteur au moment où l’on tente de le mettre en route.

 

Image hébergée par servimg.com

 

Une raison qui peut provenir de l’état encore trop neuf de l’ensemble chemise/piston, ou bien encore d’une accumulation de mélange dans le cylindre qui peut-être la résultante d’une carburation exagérément grasse.
Dans tous les cas, si le moteur coince, il va falloir le décoincer !
wink
Il y a pour ce faire deux solutions.

Image hébergée par servimg.com

On dévisse tout d’abord la bougie, on retourne la voiture (ou on glisse un morceau de chiffon dans le puits de la culasse) et on relance à nouveau la procédure de démarrage afin de purger le trop plein de carburant qui stagne à l’intérieur du cylindre.

Après cela le moteur doit démarrer.

 

Le second cas de figure peut provenir plus simplement du volant qui reste coincé au point mort haut (PMH). Un cas fréquent lorsque celui-ci manque de rodage.
La solution pour le décoincer sans rien abîmer consiste à utiliser un tournevis plat dont on va positionner la lame entre les crans qui ornent tout le diamètre du volant. Après quoi, on va jouer sur le manche de ce dernier à l’aide d’un petit marteau pour décoincer le piston bloqué à l’intérieur de la chemise.

 

Autre cas rencontré dans lequel le moteur ne démarre toujours pas. pas content
On peut déjà commencer par contrôler la bougie (voir si elle s’allume), ainsi que le chauffe bougie (voir s’il ne manque pas de charge). On peut aussi vérifier les serrages au niveau du pointeau d’essence principal, puis éventuellement ôter le filtre à air, afin de s’assurer que le boisseau du carbu reste bien ouvert de quelques mm lorsque le servo des gaz se trouve au ralenti. Visser sinon légèrement la vis de ralenti si tel n’était pas le cas.

 

Quatrième cas,lorsque le moteur refuse de démarrer, une vis de reprise trop fermée est parfois responsable de l’échec.
On peut essayer de dévisser cette dernière d’un bon demi-tour pour voir si le phénomène disparaît.

 

Image hébergée par servimg.com

Sur cette photo, je touche la vis de contre-reprise (moteur: Mach28) … mais sur la plus part des moteurs cette vis correspond à la reprise

 

Ce sont des procédures assez logiques et basiques du modélisme thermique, néanmoins je me suis aidé d’un article paru dans un magasine « papier » très connu, afin d’être le plus précis dans mes explications. chut

 


Autres articles

Répondre

LA MARAUDE |
sera1 |
l'équipe des rallyes routie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | o0513ph0o
| r2087amburestauration
| MOJREM