Les amortisseurs

Les amortisseurs:

 

 

Ancrage:

Sur le tringle inférieur:

 

Les amortisseurs dans Chassis amorti10

Plus on ancre près de la roue, plus on durcit.

 

amorti12 dans Chassis

Plus on ancre vers la cellule, plus on ramollit.

 

Sur le support d’amortisseur:

amorti13

Plus on couche l’amortisseur, plus c’est mou.

 

amorti11

Plus l’amortisseur est droit et plus c’est dur.

 

Influence sur le point d’ancrage

 

amorti10

En bas vers la roue, ça donne plus d’accroche

 

amorti12

En bas vers la cellule, ça donne plus d’amortissement

 

amorti11

En haut, plus droit, ça donne un meilleur amortissement et moins de grip en appui.

 

amorti13

En haut plus couché = plus de contrôle du roulis et plus de grip en latéral.

 

Ces explications sont valables d’une manière générale pour l’avant et l’arrière. Il est évident que la comparaison des différents cas, n’est valable qu’à hydraulique et ressorts identiques

 

 

Hydrolique:

Plus on assouplit en hydraulique :
+ la voiture est amortie à basse vitesse, + la voiture motrice, + la voiture prend de roulis, + la voiture est incisive.

 

Plus on durcit en hydraulique :
+ la voiture survole les trous à haute vitesse, + la voiture est stable,
- la voiture prend de roulis, - la voiture motrice, - la voiture est incisive

 

 

Ressorts:

Plus le ressort est souple :
+ la voiture est amortie, + la voiture prend de roulis.

 

Plus le ressort est dur :
+ la voiture est stable, - la voiture « mémorise » ( une voiture qui mémorise est une voiture qui continue de braquer en sortie de virage.)

 

Règle de base : pour changer de dureté de ressort, il faut changer de ressort !

A diamètre de fil équivalent et à longueur égales, - on a de spires et + le ressort est dur.

 

A dureté et longueur égales, un ressort avec beaucoup de spires rend la voiture plus facile à basse vitesse, et un ressort avec beaucoup de spires stabilise la voiture à haute vitesse et permet de mieux sauter.

 

 

Pistons:

De manière générale :
Un piston avec un seul gros trou privilégie l’amortissement.
Un piston avec trois petits trous privilégie la motricité.

 

 

Débattements:

A l’avant:

Plus on a de garde au sol maxi : + la voiture motrice, + la voiture se cabre, + la voiture fit de « casques », + la voiture est stable à l’accélération, - la voiture talonne.

 

Plus on a de garde au sol au repos : + la voiture est amortie à l’accélération, + la voiture plante de l’avant, + la voiture rentre dans les trous en décélération.

 

A l’arrière:

Plus on a de garde au sol maxi : + la voiture est amortie, + la voiture motrice, + la voiture prend de roulis, + la voiture fait de « casques », - la voiture tourne.
Plus on a de garde au sol au repos : + la voiture est amortie à l’accélération, - la voiture motrice

 

On parlera de « garde au sol maxi » , et de « garde au sol au repos » = débattement de la roue, châssis au sol

debatm10 debatm11

 

 

 


Répondre

LA MARAUDE |
sera1 |
l'équipe des rallyes routie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | o0513ph0o
| r2087amburestauration
| MOJREM