Archives pour la catégorie Chassis

Réglage d’un tout-terrain (partie 1)

Réglage d’un tout-terrain (partie 1)

 

 

L’assiette:

L’assiette est la position globale du châssis par rapport au sol

Réglage d'un tout-terrain (partie 1) dans Chassis assiet10

Plus l’assiette est plongeante et plus la voiture motrice

 

 

assiet11 dans Chassis

Plus l’assiette est cabrée et plus la voiture amortit

En revanche, moins elle braque et moins elle motrice

 

L’assiette doit le plus souvent être légèrement plongeante. On règle l’assiette de la voiture en ligne droite.

 

 

L’empattement:

L’empattement est la distance entre l’axe des roues avant et l’axe des roues arrières.

empatt10

Plus il est long et plus la voiture est stable, mais moins la voiture est directive.

Plus il est court, mieux la voiture amortit et plus elle est directive mais moins la voiture est stable.

 

Ce réglage peut s’effectuer au niveau des fusées arrières, voire au niveau du châssis directement.

 

 

Les barres anti roulis:

Le roulis est l’inclinaison que prend le châssis lors de transfert des masses en virage. Une barre anti-roulis est une barre qui relie les triangles inférieurs d’un même train.

roulis10 roulis11

A l’avant: elle stabilise la voiture, empêche le train avant de « planter », rend la voiture plus facile autour du neutre, donne de la directivité. Un manque de barre anti-roulis avant fait planter le train avant juste avant de tourner (cela donne beaucoup de grip). Cependant beaucoup de pilote préfère privilégier l’amortissement en la supprimant.

A l’arrière: Elle enlève de la motricité, stabilise la voiture et la rend plus directive. Un excès de barre anti-roulis entraîne un mauvais amortissement en courbe et un survirage.

 

 

La châsse:

L’angle de châsse est l’angle que forme l’axe de la fusée avec la verticale.

chasse10

Augmenter la châsse permet de: améliorer la stabilité et l’accélération, améliorer la directivité à haute vitesse, empêcher l’avant de planter à la décélération.

Peu de châsse permet de: Améliorer la directivité à basse vitesse, moins sous-virer à l’accélération.

 

 

La voie:

La voie est la distance d’écartement des roues d’un même train.

voie10

A l’avant: plus la voie est étroite, plus le train avant est efficace et incisif, plus la voiture braque; en revanche plus le train arrière est déstabilisé. Plus la vois est large, plus la voiture est stable, plus elle sous-vire, donc moins elle est incisive. Par contre, la voiture est moins souvent sur 2 roues. Et inversement, moins la voiture est stable et moins elle sous-vire, donc elle est incisive. Par contre la voiture est plus souvent sur deux roues.

A l’arrière: plus la voie est large, moins le train arrière a d’accroche, moins la voiture fait de « casque » et moins la prise de roulis est grande. Et inversement, plus la voie est étroite, plus le train arrière a d’accroche, plus la voiture fait de « casque » et plus la prise de roulis est grande.

Il est important de trouver le bon équilibre avant/arrière des voies et celles-ci ne sont pas forcément les mêmes.

 

 

Le pincement et l’ouverture:

Le pincement est l’angle des roues par rapport à l’axe longitudinal de la voiture.

ouvert10

Ouverture sur le train avant

A l’avant: Plus le train avant est ouvert, plus la voiture est vive et braque à basse vitesse. Plus le train avant est pincé, plus la voiture est vive autour du neutre à haute vitesse.

 

pincem10

Pincement sur le train arrière

A l’arrière: Le pincement stabilise la voiture à l’accélération et apporte de la motricité. Un excès de pincement fait décrocher violemment le train arrière, en outre la voiture est moins directive.

 

 

L’épure d’Ackermann:

Dans un virage, les deux roues avant décrivent des arcs de cercle de rayon différent. C’est ce que l’on appelle le « braquage différentiel ». L’épure d’ est en fait le braquage différentiel « idéal »

ackerm10

A vérifier en « statique » : la roue extérieure dans le virage ne doit prendre ni pincement ni ouverture. Si toutefois c’est la cas sur votre voiture, il est possible d’y remédier en réglant la hauteur de la biellette de direction (en plaçant des rondelles sous les rotules). S’il y a prise d’ouverture à l’enfoncement, il faut rehausser côté cellule. S’il y a prise de pincement à l’enfoncement, il faut rehausser côté fusée.

 

 

 

 

123456

LA MARAUDE |
sera1 |
l'équipe des rallyes routie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | o0513ph0o
| r2087amburestauration
| MOJREM